Lenny Rébéré trouble et fluidité

Lenny Rébéré a su en très peu de temps parvenir à un style déjà très identifiable qui se caractérise par une sorte de trouble visuel de la mémoire, aussi bien collective que personnelle. Une préoccupation interrogeant l’identité, les contours de l’intime et la représentation du réel, les repères fuyants du collectif, des problématiques que beaucoup d’artistes contemporain partagent, de Chiharu Shiota, Oda Jaune, à Antony Gormley en passant par la presque totalité de la sculpture hyperréaliste. Rébéré peint l’écume des jours revisitée de l’individualisme existentialiste à un « dividu» tâtonnant pour trouver quelques lignes de démarcation qui soient tangibles et fermement établies. Le peintre se tient à la lisière de tous ces champs fluctuants, il en donne la réflexion confuse.

Source : artefields.net

Paru la première fois sur artefields.net : Lenny Rébéré traces et réflexions