En Belgique, un musée à l’ère postcoloniale

Des statues exposées à l’Africa Museum, à Tervuren en Belgique, en décembre 2018. YVES HERMAN / REUTERS Tous les élèves belges y sont passés et, adultes, y sont revenus : le Musée de l’Afrique centrale, à Tervuren, avec sa grande pirogue, ses bêtes sauvages empaillées, ses images de brousse et ses envoûtantes nuits tropicales résumait la vision paternaliste et romantique d’un colonialisme belge aux allures de modèle. Fermé en 2013 pour une gigantesque entreprise de rénovation, l’imposant monument lové […]

Click here to view original web page at www.lemonde.fr

Statues are seen in Belgium’s Africa Museum before its reopening to the public on December 9, 2018, after five years of renovations to modernise the museum from pro-colonial propaganda exhibits to one that condemns colonisation, in Tervuren, Belgium December 6, 2018. Picture taken December 6, 2018. REUTERS/Yves Herman