Les femmes et la photographie

De même que le modèle féminin est omniprésent dans la peinture et la sculpture, la photographie en a fait un de ses sujets cardinaux. Aux femmes idéalisées ou indirectement suggestives, la photographie a néanmoins rapidement substitué aux détours formels et fréquemment hypocrites de l’art classique, une femme objet, charnelle ou toujours symbolique mais dans un registre pesamment mercantile et tout aussi coercitif.

Il n’en demeure pas moins que la photographie lorsqu’elle a commencé à acquérir ses lettres de noblesse en tant que mode d’expression artistique, (voir notre article), notamment grâce à l’art conceptuel et performatif, a rapidement été adopté en tant que moyen privilégié d’expression par des artistes femmes, revendiquant par ce truchement un regard différent, en proclamant précisément un féminisme de combat.

Cela a été particulièrement vrai avec Ana Mendieta, qui dans ses performances « chamaniques », utilisait les moyens de captations filmiques et photographiques qui permettaient d’en avoir le témoignage alors que l’action elle-même était révolue.

Ainsi Francesca Woodman a élaboré, durant sa trop brève existence, une œuvre fascinante préoccupée principalement, en tant que femme, de la corporéité, l’identité et le genre[…]


En savoir plus

Paru la première fois sur artefields.net